ART, publicité et propagande

art, publicité, propagande

Récemment on m’a fait la remarquer que mes peintures ressemblent à s’y méprendre à de la publicité.

J’ai été très étonnée de cette remarque.

Il faut dire que la publicité a mauvaise réputation.

Et avec mon expérience de Graphiste, je sais bien que le plus important pour une affiche publicitaire est de faire un retour sur investissement profitable au client : notoriété et profits sont les maîtres mots. Ce qui n’est bien entendu pas le cas de mes tableaux.

Pourtant, après réflexion, je réalise que la publicité et la propagande sont bien plus proches de l’ART que ce que je pensais.

L’ART est porteur d’un message et provoque une réflexion qui suscite un changement.

On retrouve tous ce processus dans les affiches publicitaires et la propagande.

L’art de la publicité

publicité moderne

Prenons l’exemple de cette publicité Coca Cola.

Le message est : « Coca Cola light sort une nouvelle bouteille Jean Paul Gautier »

La réflexion qu’ils veulent susciter est : « Whaouh elle est trop classe la nouvelle bouteille Coca Cola light, mes copines vont adorer »

Le changement souhaité : « Que beaucoup de monde achète la nouvelle bouteille Coca Cola light – parce que ça rapporte énormément d’argent à la marque »

 

La publicité de l’ART

 

tableau allaitement essa peinture

Le processus est identique avec l’ART, dont mes tableaux.

Parce que l’ART n’est qu’une publicité de nos société. Les artistes créaient leurs œuvres en fonction de la vision qu’ils ont et du message qu’ils souhaitent faire passer.

Prenons l’exemple de ce tableau sur l’allaitement.

Le message (très explicite) est : « Le corps humain est extraordinaire. Il produit naturellement la quantité de lait adapté au bébé. »

La réflexion je veux susciter est : « Ah bon mais toutes les femmes ont du lait en quantité optimale ? Mais bébé ne risque pas d’être sous-alimenté alors ? »

Le changement souhaité : « Que les femmes qui souhaitent allaiter n’aient plus peur que leur lait ne soit pas suffisant ou pas adapté – parce que c’est ce qu’il y a de meilleurs nos bébés – le fait que les mères allaitent leurs bébés ne me rapporte rien à part une satisfaction personnelle. »

Donc même si la forme est ressemblante, la différence entre publicité et ART réside dans l’intention – dans la finalité.

Car bien que mes tableaux soient à vendre, leur seul but n’est pas d’être vendu.

 

art allaitement sculpture peinture

 

Lorsque l’ART n’affiche pas de message, il est tout de même porteur d’une déclaration implicite et provoque une réflexion qui suscite un changement – ne serait-ce qu’émotionnel.

 

Quand la publicité perd son but elle devient ART

 

De nombreuses publicités des années 30 sont considérées aujourd’hui comme des pièces d’ART.

La raison principale est que les objets ou services que ces publicités incitaient à acheter n’existent plus – leur but est donc obsolète.

Il y a aussi le fait que le graphiste, celui qui a créé l’affiche publicitaire, est un créatif – son but est de faire du beau et percutant, autant que l’artiste-peintre, le sculpteur, le musicien, etc…

 

publicité années 30

 

Quand l’ART perd son but il devient Propagande

 

La propagande est une stratégie de communication dont use un parti politique ou militaire pour changer la perception d’événements ou de personnes.

La propagande cherche à convaincre d’un ensemble d’idées et de valeurs, à mobiliser, parfois à convertir.

Mais alors, mon ART est propagande ???

Pas tout à fait car la propagande est de la désinformation mise au service d’une cause politique d’intérêts privés. La propagande se concentre sur la manipulation des émotions, au détriment des facultés de raisonnement et de jugement.

Au contraire, mon ART est de l’information mise au service de multiples causes politiques d’intérêts publics. L’ART incite à la réflexion au travers des émotions.

 

publicité affiches propagandes

 

 

Conclusion

 

L’ART, la publicité et la propagande ont indéniablement des racines communes. Ce qui les différencie est le but qu’ils desservent.

Ne rate pas mes prochains articles en t’inscrivant ici :