Manger des aliments morts et être en bonne santé ?

zombie-manger-aliments-morts2

Je remarque que beaucoup de personnes sont soucieuse de leur santé.

Beaucoup font du sport pour améliorer leur corps, leur cœur, leurs performances,

Que de plus en plus de personnes font attention à leur alimentation – ils choisissent leurs aliments – achètent Bio – évitent le fast-food …

Il y a aussi des personnes qui cherchent à arrêter de fumer et de boire pour améliorer leur santé et leur souffle,

Tout ceci est une très bonne nouvelle ! Nous prenons conscience que ce que nous portons à notre bouche à des conséquences importantes sur notre vie.

 

L’idée de manger de la mort

L’idée de manger de la mort ou des aliments morts n’est pas appétissante du tout.

Toutes les personnes à qui j’ai posé la question « Est-ce que tu mangerai des aliments morts ? » m’ont répondu la même chose « Non ! Tu es folle ou quoi ?? »

Ah.

Ok.

Qu’est-ce qu’un aliment mort ?

Si tu as bien suivi les cours de Biologie en CP, tu sauras que tout ce qui est dans la nature est vivant.

Et oui ! Même les arbres, les fleurs, les plantes, les légumes, les animaux…

Les animaux ont un système nerveux qui s’apparente au notre, ils peuvent respirer, bouger, ressentir des émotions, …

Les végétaux eux n’ont pas ce système nerveux, ils ne ressentiraient donc pas de douleur ou d’émotion. Mais ils sont vivants, ils grandissent, se reproduisent, etc…

Un aliment mort est donc un être vivant (animal ou végétal) que l’on a tué afin de le manger.

qu'est-ce qu'un aliment mort

Toute notre alimentation est-elle faite d’aliments morts ?

Oui !

Mais…

Il y a « mort – sans vie et vidé des nutriments » et « mort – presque vivant et encore rempli de bons nutriments ».

Prenons l’exemple de la carotte – je prends volontairement les deux extrêmes :

  • Exemple n°1 : J’arrache la carotte de mon potager, je la rince et je la déguste en croquant dedans.
  • Exemple n°2 : La carotte est cultivée intensément dans un champ qui a perdu tous ses nutriments et qui est arrosé de pesticides. La carotte est arrachée par une machine puis triée selon son calibre. Elle sera ensuite lavée au jet puis entreposée dans des cagettes. Ces cagettes seront transportées à travers le Pays dans un camion et ira rejoindre les étals de notre supermarché. Ici elle pourra passer un temps plus ou moins long jusqu’à ce que je vienne l’acheter, la ramener chez moi et la conserver dans mon garage. Quelques jours plus tard je décide de réaliser un pot-au-feu avec cette belle carotte qui mijotera pendant quelques heures avec ses copains végétaux. Enfin je dégusterai mon plat bien chaud.

La finalité est la même : la carotte est « morte » et à finie dans mon ventre.

Mais quelle version est la meilleure pour ma santé ?

Avec quel exemple mon corps trouvera tous les minéraux et oligo-éléments essentiels à son bon fonctionnement ?

manger des aliments vivants

Comment manger sainement des aliments (presque) vivants ?

Il y a plusieurs façons d’améliorer notre alimentation afin de manger les aliments les plus vivants possible :

  • Privilégier les réseaux courts, ceux où les nutriments sont le mieux conservés
  • Acheter Bio et local
  • Manger les aliments dans leur état le plus naturel possible – sans ou avec peu de cuisson
  • Cultiver ses propres fruits et légumes

 aliments vivants

Et pour la viande / poisson / oeuf ?

Ces « règles » s’appliquent également à la viande, aux poissons et aux oeufs puisque nous voulons conserver un maximum de nutriments, qui sont détruits avec la conservation et la cuisson.

Pour obtenir les nutriments de la viande il faut donc privilégier les réseaux courts, acheter Bio (sans produits chimiques nocifs) et les manger dans leur état le plus naturel possible.

Cela revient à croquer directement dans la vache pour manger sa viande, de pêcher son poisson et de le déguster sur place encore frétillant ou encore de gober l’oeuf de la poule cru.

Ces idées vous révulsent ?

Pourtant ce n’était pas le cas avec la carotte arrachée et manger crue.

Alors peut-être que nous ne sommes pas fait pour manger de la viande. Après tout notre mâchoire n’est pas conçue pour arracher la chair, ce n’est physiologiquement pas possible.

Dans la nature il n’existe pas d’animal carnivore qui refuserait de manger son repas parce qu’il est vivant.

De même que je n’ai jamais entendu parler de vache cannibale, qui tuerait sa copine pour la manger,

Par contre, et on le sait malheureusement tous, une vache à qui on donne de la farine du cadavre de sa copine, va la manger parce que cela sera devenu physiologiquement possible pour elle – et elle sera ensuite très malade.

 animaux carnivores

Conclusion

Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir faire attention à notre santé et c’est une très bonne chose.

Mais il faudrait commencer par arrêter de croire tout ce qu’on nous dit, surtout à la télé.

Faisons travailler nos cerveaux, ils sont là pour cela.

Pose-toi la bonne question :

Est-ce que mon alimentation est morte ?

Si la réponse est « oui » alors il est temps de procéder à quelques changements. Les aliments que tu ingères te gardent en vie mais tu n’es pas en bonne santé. Arrêter de fumer et faire un peu de sport t’aidera à te sentir mieux mais cela ne sera pas suffisant. Ton corps à besoin de nombreux nutriments et minéraux que l’on tue avec une alimentation qui n’est pas adaptée à l’être humain.

Renseignes-toi,

Et apprend à faire attention aux aliments que tu portes à ta bouche,

Ton corps te remerciera.

corps bonne santé

Si la réponse est « non » alors : Félicitations ! Tu as bien intégré que ta santé et ta vitalité se trouve dans une bonne alimentation et qu’une bonne alimentation n’est pas celle que l’on veut nous faire croire. Pour aller plus loin dans ta démarche tu peux commander et afficher le tableau « Pourquoi manger des aliments morts« . Cette oeuvre d’art te permettra d’ouvrir le dialogue de façon positive avec les personnes de ton entourage.

Pourquoi manger des aliments morts[750x750]

Tu peux également parcourir mes autres articles de la catégorie Santé & Bien-être pour en apprendre plus sur le sujet.

Ne rate pas mes prochains articles en t’inscrivant ici :