Je dévoile ma technique de peinture sous verre

painting-911804_1920

Comment j’ai débuté la peinture sous verre

On me demande souvent comment je fais pour peindre – quelle est ma technique de peinture sous verre ?

Il faut savoir que la peinture sous verre est une peinture peu courante – pourtant elle existe depuis des millénaires.

Lorsque j’ai commencé à peindre j’ai testé de nombreux supports de peinture : la toile, le papier, le calque, le carton, etc…

Un jour j’ai voulu essayer de peindre sur du verre – sans m’imaginer le résultat.

Je me suis beaucoup amusée avec l’effet de transparence et je me suis dit que ce support est tout simplement incroyable.

Ensuite j’ai essayé de trouver des techniques de peinture sous verre sur Internet et dans des livres afin d’en apprendre plus.

Malheureusement je n’ai rien trouvé de concluant.

C’est pourquoi j’ai dû développer ma propre technique. Pour cela j’ai fait d’innombrables essais, souvent décevants.

Aujourd’hui je suis satisfaite du rendu de mes peintures et je me décide à te dévoiler ma technique de peinture sous verre.

Ma technique évoluera encore certainement au fil des ans.

Je vais continuer à faire des essais – à découvrir – à améliorer.

Ma technique de peinture sous verre

J’utilise la commande d’une cliente pour illustrer ma technique de peinture sous verre.

Pour cette commande ma cliente m’a envoyé une photo – une ancienne photo scannée en noir et blanc. La qualité n’est donc pas optimale.

Ma cliente m’a demandé un tableau dans les tons bleus accompagné de la phrase « La mer qu’on voit danser ».

photo-commande-peinture-sous-verre

Du croquis à main levé au dessin numérique

Je commence mon travail avec un croquis rapide au crayon à papier.

Ensuite je repasse les traits au feutre noir.

Enfin, je scanne l’image et je l’améliore sur l’ordinateur.

du croquis à l'image numérique

Dessin de base de ma peinture sous verre

Maintenant que j’ai mon dessin numérisé, j’ajoute ma signature et le texte.

ghyslaine rodriguez 2015 - 2[sans couleur]

 

J’envoie le dessin numérique à ma cliente afin qu’elle valide (ou non) le dessin de base.

Il m’arrive de coloriser numériquement la peinture – mais le rendu n’est pas semblable à ma technique de peinture sous verre – donc j’évite.

Je reçois un message, ma cliente valide le dessin – je peux passer à l’étape suivante.

Dessin sous verre

dessin de base peinture sous verreLa technique de peinture sous verre est très différente de la peinture traditionnelle.

En effet la peinture est réalisée d’un côté du verre alors qu’elle sera regardée de l’autre côté – ce qui complique les choses.

Il faut donc que je commence par les détails et que je finisse par les fonds – tout le procédé est inversé.

Il faut également que le dessin soit à l’envers lorsque je le peins afin qu’il soit à l’endroit pour celui qui regardera l’oeuvre.

C’est plus parlant en image – voilà à quoi ressemble mon côté de la peinture lorsque j’ai fini de peindre le dessin de base.

 

Colorisation en peinture sous verre

Maintenant que j’ai réalisé mes détails je vais coloriser mon personnage.

Pour cela je confectionne une palette de couleurs qui se marient bien ensemble. J’aime travailler avec peu de couleurs – moins d’une dizaine – que je mélange au gré de mes envies.

Ce que je vais te montrer ensuite risque de t’effrayer – j’en suis d’avance désolée.

Les photos suivantes sont le résultat après la colorisation de mon personnage, puis la colorisation du fond de mon tableau en peinture sous verre – mais vu de mon côté – de celui duquel je peins – la face normalement cachée.

colorisation peinture sous verre

Tu vas me dire que je ne vois rien à ce que je fais.

Et tu as raison !

C’est une autre grande difficulté de la peinture sous verre : on peint en aveugle et on ne peut pas rattraper nos erreurs.

C’est certainement la raison principale pour laquelle il y a si peu de peintre sous verre.

Mais moi j’aime les défis.

Maintenant je vais te montrer la face visible de la peinture.

Final colorisation peinture sous verre

 

Et voilà, c’est déjà mieux n’est-ce pas ?

Bon, mais ce n’est pas fini.

Maintenant je souhaite incorporer une mer en arrière-plan, avec des oiseaux – beaucoup d’oiseaux – et un phare.

Mais comment faire puisque ma peinture est opaque et que si je rajoute de la peinture à l’arrière elle ne sera pas visible à l’avant ?

Ma solution : la gravure.

Technique de gravure en peinture sous verre

Pour graver je commence par dessiner mes motifs à l’arrière de mon tableau.

Ici encore les mêmes complications que précédemment : on ne voit pas ! Pourtant il faut éviter de graver les éléments principaux du tableau sinon on va les effacer. Et ne pas oublier que le dessin sera vu à l’envers de ce qu’il aura été dessiné.

Ma technique est de représenter un quadrillage afin de mieux visualiser les différentes parties de mon tableau. Ainsi je localise plus facilement mes éléments principaux.

Il ne me reste plus qu’à dessiner mon bord de mer.

Ensuite je vais graver tout cela grâce à un petit cutter.

C’est une étape longue et fastidieuse où tous les détails comptent. La moindre erreur me ferait recommencer tout le tableau.

Enfin je vais coloriser la gravure – avec une couleur unique et contrastante – afin de faire ressortir les détails de la gravure.

dessin et gravure peinture sous verre

 

Et voici le résultat final de ce tableau réalisé avec ma technique de peinture sous verre.

Il ne me reste plus qu’à l’encadrer et l’envoyer à ma cliente.

technique de peinture sous verre

Rendez-vous sur ma boutique Essa Peinture afin que je réalise ton tableau en peinture sous verre.

Ne rate pas mes prochains articles en t’inscrivant ici :